IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Frontier, à base de processeurs AMD, reste le supercalculateur le plus rapide au monde
Et le seul système dont les performances HPL dépassent un Exaflop/s

Le , par Anthony

15PARTAGES

7  0 
L'organisation TOP500 a publié sa liste semestrielle des supercalculateurs les plus rapides au monde. Le supercalculateur Frontier, alimenté par AMD, conserve sa place en tête de liste avec une performance de 1,194 exaflop/s (EFlop/s), face à une proposition de 585,34 pétaflop/s (PFlop/s) du supercalculateur Aurora, alimenté par Intel, du Laboratoire national d'Argonne.

La proposition d'Argonne, qui n'utilise que la moitié du système Aurora, arrive en deuxième position du TOP500, détrônant le Fugaku du Japon en tant que deuxième supercalculateur le plus rapide au monde. Intel a également fait une percée avec 20 nouveaux supercalculateurs basés sur ses processeurs Sapphire Rapids entrant dans la liste, mais l'EPYC d'AMD continue de dominer le TOP500 puisqu'il équipe maintenant 140 systèmes sur la liste, soit une augmentation de 39 % d'une année sur l'autre.


Intel et Argonne travaillent actuellement à la mise en ligne complète d'Aurora pour les utilisateurs en 2024. Ainsi, la soumission d'Aurora représentait 10 624 CPU Intel et 31 874 GPU Intel travaillant de concert pour fournir 585,34 PFlop/s à un total de 24,69 mégawatts (MW) d'énergie.

En revanche, Frontier d'AMD détient le titre de performance avec 1,194 EFlop/s, soit plus de deux fois la performance d'Aurora, tout en consommant un peu moins de 22,70 MW d'énergie (oui, c'est moins d'énergie pour le supercalculateur Frontier complet que pour la moitié du système Aurora).

Aurora n'a pas été retenu dans le Green500, une liste des superordinateurs les plus économes en énergie, mais Frontier continue d'occuper la huitième place de cette liste. Cependant, Aurora devrait atteindre jusqu'à 2 EFlop/s de performance lorsqu'il sera entièrement opérationnel. Une fois terminé, Aurora disposera de 21 248 CPU Xeon Max et de 63 744 GPU Max Series 'Ponte Vecchio' répartis sur 166 racks et 10 624 lames de calcul, ce qui en fait le plus grand déploiement unique de GPU connu au monde. Le système s'appuie sur HPE Cray EX - Intel Exascale Compute Blades et utilise l'interconnexion de réseau Slingshot-11 de HPE.

Selon les informations disponibles sur le site officiel du classement TOP500 des supercalculateurs les plus rapides au monde :

Frontier reste le numéro 1 du TOP500, mais Aurora, équipé de puces Sapphire Rapids d'Intel, entre dans le classement à la deuxième place avec un système à demi-échelle.

La 62e édition du TOP500 révèle en effet que le système Frontier conserve sa première place et reste la seule machine exascale de la liste avec un score HPL de 1,194 Exaflop/s. Cependant, cinq systèmes nouveaux ou mis à niveau ont bouleversé le Top 10.

Hébergé à l'Oak Ridge National Laboratory (ORNL) dans le Tennessee, aux États-Unis, Frontier reste le système numéro 1 du TOP500 et demeure le seul système dont les performances HPL dépassent un Exaflop/s. Frontier a ramené la pole position aux États-Unis il y a un an, lors du classement de juin 2022, et a depuis été remesuré avec un score HPL de 1,194 Exaflop/s restant inchangé par rapport à la liste de juin 2023.

Frontier utilise des processeurs AMD EPYC 64C à 2 GHz et est basé sur la dernière architecture HPE Cray EX235a. Le système dispose d'un total de 8 699 904 cœurs de CPU et de GPU combinés. En outre, Frontier a une efficacité énergétique impressionnante de 52,59 GFlops/watt et s'appuie sur le réseau Slingshot 11 de HPE pour le transfert de données.


Le système Aurora de l'Argonne Leadership Computing Facility, dans l'Illinois, aux États-Unis, est actuellement en cours de mise en service et dépassera Frontier à grande échelle avec une performance de pointe de 2 Exaflop/s. Il a été présenté avec une mesure sur la moitié du système final atteignant 585 pétaflop/s sur le benchmark HPL, ce qui lui a assuré la deuxième place du TOP500. Aurora est construit par Intel sur la base de la HPE Cray EX - Intel Exascale Compute Blade qui utilise des processeurs Intel Xeon CPU Max Series et des accélérateurs Intel Data Center GPU Max Series qui communiquent via l'interconnexion de réseau Slingshot-11 de HPE.

Le système Eagle installé dans le cloud Microsoft Azure aux États-Unis est nouvellement classé n° 3. Ce système Microsoft NDv5 est basé sur des processeurs Intel Xeon Platinum 8480C et des accélérateurs NVIDIA H100 et a obtenu un score HPL de 561 Pflop/s.

Source : Organisation TOP500

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

AMD est au cœur du supercalculateur américain Frontier qui a évincé le japonais Fugaku en tant qu'ordinateur le plus rapide au monde, Frontier a franchi le cap de l'exaflop

Le supercalculateur Frontier HPE Cray, basé aux États-Unis, conserve sa première place avec une longueur d'avance sur les autres supercalculateurs du monde entier

Jupiter, le premier supercalculateur exascale d'Europe, fonctionnera sur ARM au lieu de x86. Le français SiPearl fournira les processeurs Rhea, l'Europe cherchant à obtenir son indépendance hardware

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2023 à 17:01
IBM essaie encore de faire du buzz avec des vidéos de pub à la noix, mais c'est globalement des has been depuis des années. On a vu que ça a donné avec leur fameuse AI "Watson" qui devait tout révolutionner, et qui a depuis été largement surclassée par tous les autres intervenants. Ils ont eu beau virer tous les vieux de leurs équipes, les quelques jeunes qu'ils ont réussit à recruter n'arrivent pas à la cheville de ce que les autres sociétés ont dans leurs équipes.
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/11/2023 à 18:15
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
Quand on regarde la part de marché des vendeurs systèmes, il y a plein de noms qui ne me disent rien: Inspur, Sugon, Eviden, Megware....Qu'est-ce que c'est que tout ça? Des vendeurs chinois?

Je constate que IBM a été classé dans la catégorie "autres" alors que leur processeur spécialement dédié à la performance en est à la dixième itération depuis trente ans alias IBM Power10.
C'est franchement vite enterrer le géant d'Armonk


eviden c'est francais, c'est le nouveau nom de la partie coupé d'atos qui elle meme à racheté bull.

IBM fait partie du cimetière, comme Oracle, Yahoo ou Nokia.

Mais leurs R&D produisent encore des trucs, ils ont été les 1ers a créer des wafer en 2nm il y'a 2ans
par exemple, donc ils ont encore des labs de pointes visiblement.
mais globalement IBM c'est plus qu'une grosse SSII tout comme Oracle.

Mais bon en france je peux t'en donner un paquets de superbe boites mort vivante: Thomson, alcatel,... Orange commence à y mettre un pied aussi.
1  0 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/11/2023 à 16:55
Quand on regarde la part de marché des vendeurs systèmes, il y a plein de noms qui ne me disent rien: Inspur, Sugon, Eviden, Megware....Qu'est-ce que c'est que tout ça? Des vendeurs chinois?

Je constate que IBM a été classé dans la catégorie "autres" alors que leur processeur spécialement dédié à la performance en est à la dixième itération depuis trente ans alias IBM Power10.
C'est franchement vite enterrer le géant d'Armonk
0  0 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/11/2023 à 20:12
D'accord, c'est bien ce que je craignais, IBM s'est ringardisé ( comme moi aussi ) mais à la différence de certains des GAFAM, on peut encore trouver un beau labo de R&D d'IBM à Zurich en lien avec la prestigieuse université fédérale de Zurich ou encore un labo R&D à Haifa en Israel...mais dommage que le Centre de La Gaude en France ait fermé depuis dejà longtemps.
Oui, IBM c'est une innovation par nombre de brevets toujours très important ( de même pour les grands groupes japonais ) mais hélas peu ou pas assez de leur innovations trouvent application dans leurs produits.
J'avais lu un thread sur IBM ( et d'un autre côté les chinois ) pour avoir mis au point une puce analogique pour traiter l'IA. quand à savoir si elle sera mise en production, ça c'est une autre histoire!!
0  0