IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La FAA utilise Julia pour son système d'évitement de collision aéroporté de nouvelle génération
Notamment grâce à sa rapidité d'exécution et sa syntaxe concise

Le , par danielhagnoul

0PARTAGES

Avec plus de 100 000 vols commerciaux réguliers dans le monde chaque jour, empêcher tous ces avions d'entrer en collision est une tâche monumentale dans laquelle toute erreur est potentiellement catastrophique.

La Federal Aviation Administration s'est associée à Lincoln Labs pour développer la prochaine génération de système anticollision aéroporté (ACAS-X) utilisant Julia. Selon Lincoln Labs, Julia a un certain nombre d'avantages qui la rendent appropriée comme nouvelle norme pour l'avionique.

Quels sont les objectifs de ce projet ?

  • Améliorer la sécurité et réduire le risque de collision
  • Permettre aux avions de voler plus près l'un de l'autre

Pourquoi Julia ?

Selon Lincoln Labs, Julia est :
  • Rapide
  • Facile à comprendre
  • Doté d'une syntaxe concise et familière
  • Exécutable
  • Haute performance - comparable à C

Le projet ACAS-X nécessite le calcul d'une recherche exhaustive sur 650 milliards de points de décision dans la table logique optimisée afin d'identifier les pannes. Julia a réduit le temps nécessaire pour effectuer ces calculs de plusieurs années.

Plus important encore, Julia réduit considérablement le temps, les coûts et les erreurs en éliminant le problème des deux langues.

Ou, comme le dit Robert Moss de Lincoln Labs :

"La manière précédente de faire les choses était très coûteuse. Julia est très facile à comprendre. C'est une syntaxe très familière, qui aide le lecteur à comprendre le document avec clarté, et elle aide l'écrivain à développer des algorithmes concis. Julia résout bon nombre de nos conflits, réduit les coûts lors du transfert de technologie et, comme Julia est rapide, cela nous permet d'exécuter l'ensemble du système et d'exécuter directement la spécification. Nous continuons à faire de Julia une norme pour les spécifications dans l'industrie de l'avionique. Julia est la bonne réponse pour nous et dépasse tous nos besoins."
Source : Julia Computing

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !