IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Consortium européen de l'industrie quantique (QuIC) a annoncé le succès de son lancement
Avec son assemblée générale qui s'est tenue en ligne le 14 avril

Le , par Sandra Coret

37PARTAGES

6  0 
L'événement a rassemblé plus de 100 membres de tous les secteurs de l'industrie des technologies quantiques en Europe, représentant des PME, des grandes entreprises, des sociétés de capital-risque ainsi que des organismes de recherche, des établissements universitaires et d'autres associations industrielles de tout le continent.

Les travaux visant à établir un consortium industriel quantique ont commencé au début de 2020 lorsque le Quantum Community Network, l'un des trois organes directeurs de l'initiative Quantum Flagship, a exprimé le besoin d'un "organisme privé ayant pour mission de défendre, de promouvoir et de favoriser les intérêts communs de l'industrie quantique européenne auprès de toutes les parties prenantes des technologies quantiques".

La communauté quantique européenne, dirigée par Tommaso Calarco du Forschungszentrum Jülich et Thomas Strohm de Bosch, a établi les bases de ce qui est aujourd'hui lancé comme le consortium de référence officiellement reconnu par la Commission européenne qui représente les intérêts de l'industrie des technologies quantiques en Europe.

"Le Quantum Community Network et le Jülich Forschungszentrum sont particulièrement heureux d'avoir assisté aujourd'hui, après presque deux ans de travail acharné, à la naissance du Consortium industriel quantique européen. En faisant entendre de manière cohérente la voix des acteurs industriels de la technologie quantique, le QuIC unira ses forces à toutes les autres initiatives quantiques européennes pour surmonter tout éventuel hiver quantique et faire de la décennie numérique européenne une décennie quantique", a déclaré Tommaso Calarco, président du Quantum Community Network et chef de la division "Contrôle quantique" de l'Institut Peter Grünberg au Forschungszentrum Jülich.


Lors de l'assemblée générale, le QuIC a officiellement désigné son conseil d'administration, en élisant Laure Le Bars (SAP) comme présidente, Benno Broer (Qu&Co) et Thomas Strohm (Bosch) comme vice-présidents, et Enrique Lizaso (Multiverse Computing) comme trésorier. En outre, tous les présidents des neuf groupes de travail ont présenté leurs objectifs, les étapes et les résultats attendus, avec une perspective sur les tâches futures.

"La deuxième révolution quantique apportera des avancées transformatrices à la science, à l'industrie et à la société. Je suis convaincu que l'Europe peut être à la pointe de la recherche, de l'innovation et du développement des technologies quantiques. L'établissement du QuIC en tant que centre de collaboration dans toute l'Europe et la création d'un écosystème fort et dynamique entre les PME, les grandes entreprises, les investisseurs et les chercheurs de pointe ne peuvent que stimuler la compétitivité de l'Europe. Ensemble, nous élaborons des feuilles de route stratégiques, nous nous engageons dans des activités de prénormalisation, nous développons des stratégies de propriété intellectuelle et nous déterminons les besoins en matière d'éducation et de compétences. Nous sommes également impatients de collaborer avec la Commission européenne et d'autres parties prenantes", a déclaré Laure Le Bars, directrice de projet de recherche chez SAP Technology & Innovation.

Au cours de l'événement, des représentants de la Commission européenne, à savoir Thomas Skordas et Gustav Kalbe de la Direction générale des réseaux de communication, du contenu et de la technologie (DG CONNECT), ont présenté leurs points de vue et partagé leurs attentes concernant le QuIC nouvellement créé.

"La création du consortium QUIC intervient à un moment où l'Union a des plans ambitieux pour la recherche quantique et le déploiement des technologies en Europe, afin de faire de la décennie numérique une réalité. L'association sera un partenaire précieux pour contribuer à ces objectifs et développer un écosystème industriel quantique florissant en Europe", a déclaré Thomas Skordas, directeur de l'excellence numérique et des infrastructures scientifiques à la DG Connect.

Source : QuIC

Et vous ?

Que pensez-vous de la création de ce Consortium ?

Voir aussi :

L'UE veut construire son premier ordinateur quantique dans 5 ans, ce plan sera-t-il suffisant pour concurrencer les autres nations ?

L'UE s'engage à investir jusqu'à 145 milliards d'euros pour développer des processeurs de nouvelle génération, et faire évoluer le procédé de gravure à 2 nm pour les processeurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !