Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Atos lance JUWELS, son premier supercalculateur équipé des GPU NVIDIA A100,
Avec un pic de performance estimé à plus de 70 pétaflops

Le , par Blondelle Mélina

94PARTAGES

7  0 
Atos, groupe international spécialisé dans la transformation digitale a annoncé le 14 mai sur son site web le déploiement complet de son supercalculateur JUWELS cet été. JUWELS est le tout premier supercalculateur d’Atos équipé des GPU NVIDIA A100. Le GPU NVIDIA A100 intègre un processeur de 7 nanomètres avec plus de 54 milliards de transistors.

Installé en Allemagne, JUWELS pourrait devenir le plus puissant supercalculateur d’Europe grâce au système BullSequana X2415 d’Atos. Il pourra atteindre un pic de performance de plus de 70 pétaflops, souligne Atos et accélérera les performances des applications de HPC (calcul haute performance) et d’IA. Les chercheurs partout en Europe profiteront des capacités informatiques largement supérieures à l’existant, a jouté Atos. Agnès Boudot, Senior Vice-Président, responsable des activités HPC & Quantum chez Atos rappelle qu’Atos est l’un des premiers constructeurs de supercalculateurs au monde à intégrer les GPU A100 de NVIDIA.

La lame BullSequana X2415 intègre un ensemble NVIDIA HGX-A100 équipé de 4 GPU NVIDIA A100 GPU connectés via la technologie de 3ème génération NVIDIA NVLink™ ainsi que 2 CPU AMD EPYC et jusqu’à 4 ports NVIDIA Mellanox InfiniBand connectés via une configuration Dragonfly+. Comparée à la génération précédente, l’architecture Ampere de NVIDIA est une prouesse technique qui augmente de manière significative les performances pour l’entraînement et l’inférence d’algorithmes d’intelligence artificielle.


Le supercalculateur JUWELS est tout aussi destiné à soutenir de nombreuses initiatives notamment les projets « Humain Brain » de la Commission européenne ainsi que « Science du Climat » et « Systèmes Moléculaires » des Laboratoires Jülich.

Le Professeur Thomas Lippert, Directeur du Centre de recherche Jülich (JSC) explique que JUWELS combine les meilleures technologies disponibles (les dernières lames d’Atos et les puissants GPU A100 de NVIDIA) et donc, ses performances se trouvent démultipliées. L’objectif ultime étant de fournir des capacités uniques aux secteurs de la science et de l’industrie.

Steve Conway, Conseiller senior chez Hyperion Research conclut : « Atos est l’un des principaux acteurs internationaux du marché des serveurs haut de gamme. C’est également le premier vendeur de systèmes HPC en Europe, grâce notamment aux performances et à la puissance de ses systèmes BullSequana, mais également à son expertise technologique, sa force d’innovation et sa capacité à gérer des projets de grande envergure à l’échelle mondiale.»

Source: Atos

Et vous ?

Que pensez-vous des performances de JUWELS ?

Voir aussi

Une intelligence artificielle de NVIDIA transforme des croquis en paysages photoréalistes en quelques secondes, lors de la GPU Technology Conference

NVIDIA se relance dans les cartes graphiques avec plusieurs processeurs, avec un prototype de puce intégrant 36 modules de calcul

NVIDIA présente ses nouvelles cartes graphiques Quadro, K4000, K2000, K2000D et K600, basées sur l'architecture Kepler

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !