Mozilla finance un portage de Julia en WebAssembly
Afin d'effectuer des calculs lourds au sein du navigateur

Le , par dourouc05

9PARTAGES

19  0 
WebAssembly est, de certains points de vue, une révolution pour les navigateurs : il est possible d'écrire du code de très haute performance, à un très bas niveau d'abstraction, pour que le navigateur l'exécute. Autant cela n'est pas nécessaire pour une petite animation, autant le système est pleinement exploité quand cette animation est calculée par un script Python exécuté à l'intérieur du navigateur. C'est l'objectif de Pyodide : exécuter du code Python dans un navigateur, avec une performance comparable à l'interpréteur Python classique.

Le projet Iodide englobe notamment Pyodide et cherche à faciliter l'interprétation de code dans un certain nombre de langages à l'intérieur d'un navigateur, notamment pour faciliter l'utilisation de code "intensif" en calcul, notamment pour effectuer de l'apprentissage automatique au sein de son navigateur. Le projet définit quatre niveaux de finalisation pour une extension : capable d'échanger des chaînes de caractères (1), des types de données simples (2), des classes (3) et des tableaux multidimensionnels (4). Seul Python arrive presque au niveau 4.

Dans le cadre d'Iodide, Mozilla a décidé de financer un développeur, Valentin Churavy, hébergé au MIT pour y effectuer sa thèse de doctorat, pour travailler sur Julide, dont l'objectif est d'apporter Julia aux navigateurs Web. Julia est un langage conçu, dès ses prémisses, pour apporter une très bonne performance. Ce financement ne court que pour les six premiers mois de 2019, ce qui devrait être suffisant pour proposer un prototype viable.

Source : Mozilla.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de michel.bosseaux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/07/2019 à 13:10
Voilà qui est plutôt intéressant ^^
1  0 

 
Responsable bénévole de la rubrique HPC : Thibaut Cuvelier -

Partenaire : Hébergement Web